La Guerre Des Clans


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contexte du Forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etoile Vive
Chef
avatar

Messages : 460
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 19
Localisation : In my dream *-*

Votre chat~
Physique:
Psycologique:
Averto:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Contexte du Forum   Jeu 15 Nov - 0:00

    D’une nuit d’orage, où les éclairs zébraient le ciel dans un bruit assourdissant et où la pluie fessait rentrer tous les petits animaux de la forêt dans leur terrier, une ombre flasque se faufila entre deux arbres pour trouver un abri de fortune. Le félin avait le corps complètement trempé et ses membres le fessait atrocement souffrir. Ses yeux violets voulaient se fermés et ne plus jamais se rouvrir, mais le matou usait d’une force inimaginable pour rester éveillé. Il était parti tôt le matin et n’avait pas arrêté depuis. Le ventre vide, il commença à chanceler. Une racine le fit trébucher, et il sombra dans l’inconscience.
    Magie du Corbeau se leva avec peine. Il rêvait. La forêt avait changé. Étrangement changé. Il y a peu, il était toujours dans une forêt de feuillus, mais présentement, il se trouvait dans une forêt constituée de conifères. Leurs épines sur le sol lui piquaient les pattes et la sève des arbres lui collèrent à la queue. Grondant intérieurement, Magie aperçu du coin de l’œil une tache furtive. Il s’approcha d’un pas lent, les sens à l’affut, non-rassuré. Il ne savait pas à quoi s’attendre dans ce monde étranger. Puis, il vit un renard filé comme le vent, droit sur lui. Apeuré, le jeune guerrier grimpa au sapin le plus proche, ignorant la sève gommante qui lui attaqua le poitrail, lorsqu’il remarquât que le renard ne l’avait point vu. Même qu’il avait plutôt l’air de fuir un intrus. Il entendit alors des pas lourds, rapides comme à la course. Un grand chien émergea alors des fourrées accompagné de deux autres et ils se jetèrent sur la bête rousse. Sauvagement, les prédateurs tuèrent le renard et repartirent confiant, sans un seul regard en arrière. Quesque c’est que ces montres ?! Se questionna Magie. Ils ressemblaient à des chiens, mais étaient bien plus gros, plus féroce. D’habitude, les chiens fuyaient les renards mais là, c’était complètement le contraire. De plus, Magie du Corbeau avait eu le temps de remarquer qu’ils avaient un museau un peu plus allongé que les chiens. Leurs griffes étaient conçues pour trancher et tuer. Ils n’appartiennent sûrement pas à des bipèdes ! Puis, un bruit sec fit sursauter le matou au pelage de nuit. Il vit apparaitre un de ces sales chiens mais celui-ci regarda le matou.
    «N’aie pas peur, mon petit.» Jappa le nouveau venu.

    Ne pas avoir peur ?! Magie repensa à leurs crocs et leurs griffes. Il ne leur avait fallu que quelques secondes pour tuer le renard. Le chat n’osait même pas penser à ce qu’il lui ferait.
    «Mon nom est Reece. Je suis un ancien alpha de cette meute. Je t’ai fait venir ici pour te prévenir que des changements surviendront dans ta forêt.» Dit le canidé.
    Les yeux écarquillés, le matou ne savait plus quoi penser. Un alpha ? Ces bêtes se nomment donc des loups ? Il va arriver quelques choses à la forêt ?! Magie du Corbeau réussit à béguaillé quelques mots.
    «Ma forêt ? Pourquoi moi ?»
    Le loup au pelage de cendre ne parut nullement surpris de la question. Comme s’il savait que le chat allait la lui posé. De sa taille imposante, il s’assola et regarda le félin avec sévérité et tristesse.
    «Je t’ai choisi car je sais que tu as un caractère téméraire, et que tu as rarement froid aux yeux. Tu te laisses rarement intimidé, et lorsque tu entreprends quelque chose, tu te donnes le devoir de le finir. Donc, à cet instant, je te donne ce devoir : convainc les clans d’héberger la meute.»
    Sur ce, le loup se mit sur ses pattes et disparut dans la forêt. Magie du Corbeau fut alors parcourut d’un frison. Il était touché par les qualités que lui avait donné l’alpha, mais il ne se sentait pas du tout à la hauteur de convaincre les clans. Encore moins sous prétexte qu’il avait eu un rêve des plus étranges parlant d’un loup qui veut installer les siens dans la forêt. De plus, pourquoi le croiraient-ils ? Il n’était après tout qu’un simple solitaire ! Lorsque Magie du Corbeau se réveilla, il décida d’oublié ce rêve. Ce n’était sûrement que lui qui c’était imaginer des histoires..
    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    Sous la froide lueur pâle de la demi-lune, Priska sentait leurs odeurs acres. Il sentait la peur de ses confrères. L’ascension des deux-pattes avait commencer il y avait quelques semaines. Ils avaient commencer par posé des pièges, ils avaient capturés des petits, ils tuaient leur gibier et certains d’entre eux. Dont l’ancien alpha de la meute, Reece. À contrecoeur, Priska a dût prendre sa place car Reece l’avait désigné comme son successeur. Mais Priska se sentait si démuni.. Son actuel bras-droit, Alyx, avait proposé l’exil, mais Priska n’avait pas tout de suite voulu. Mais après un bon moment, il dut cédé car la menace était rendue bien trop forte. D’ici peu, ils seraient tous morts. Il dût donc entraîné sa meute dans un dur périple. Ils durent traverser des temps durs. Les jeunes étaient aidés par les adultes et les vieux par les novices et les chasseur. L’alpha était encadré par Alyx et Patch, son soigneur.
    «Nous devons trouvé et vite un lieu où la meute pourra recommencer à vivre normalement, hors de la porté des deux-pattes, Priska.» Dit sévèrement Alyx.
    Priska savait pertinemment que la louve avait raison. Mais les montagnes dans lesquelles ils se trouvaient à l’instant n’étaient pas faites pour eux. Leur surface dure font souffrir les pattes des loups. Il recherchait un milieu beaucoup moins rocailleux, avec un cours d’eau où sa meute pourrais étancher sa soif et du gibier. Jusqu’à maintenant, il n’avait pas trouver de milieu ayant ces caractéristiques et sa meute en souffrait énormément.
    «Je sens que nous trouverons bientôt..» Dit Patch. «La vie redeviendra comme avant.» Ajouta-t-il.
    Mais Priska n’avait pas se présentiment… Ils repartirent donc. Ils prirent deux jours pour redescendre la montagne. Une vaste plaine leur fit maintenant face. À bout de force, le mâle alpha apperçevi pas très loin, la cime de 4 grands chênes. Ils lui donneraient, à lui et ses compagnons, abri pour un moment. Lorsqu’ils passèrent devant une petite fermette peuplée de mouton, de vache et de chevaux, Priska laissa partir à la chasse quelques chasseurs qui revinrent avec 4 moutons. Ils les trainèrent jusqu’au 4 grands arbres et Priska put enfin soufflé. Sa meute avait l’air de bien se sentir ici. Il entendait au loin un petit ruissellement et et voyait la forêt au loin.. Peut être que Patch avait raison après tout..La vie redeviendrait peut être normale ici. Se dit Priska en mangeant la pièce de viande que lui proposit Alyx.

_________________


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prix-de-la-liberte.forum-canada.com/
 
Contexte du Forum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1 - Contexte, Groupes, et Guide du forum
» Contexte du Forum
» AFTER THE CONQUEST ▲ contexte du forum.
» Contexte du forum
» Contexte du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: ||Avant de RP :: ||Règlement et Contexte...-
Sauter vers: